Affichages : 368

L’accueil de jour au sein de l’EHPAD Madeleine des Garets

7990Les personnes âgées qui vivent chez elles peuvent être accueillies une à plusieurs journées par semaine dans une structure proposant un accueil de jour.

Fréquenter un accueil de jour permet de préserver son autonomie grâce aux activités adaptées proposées. Ces temps passés hors du domicile contribuent également  à rompre l’isolement et à permettre aux proches de dégager du temps pour leurs propres occupations. 

L’EHPAD  (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) Madeleine des Garets à Trèbes, propose six places d’accueil de jour au sein de son établissement. Cet accueil de jour consiste à recevoir au cours d'une ou plusieurs journées par semaine, voire une demi-journée, des personnes âgées vivant toujours à leur domicile.

Il a pour objectif de permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie de rester le plus longtemps possible dans leur cadre de vie habituel tout en soulageant leurs aidants (conjoint, enfants etc.…). Être admis en accueil de jour permet au futur résident de préserver son autonomie grâce à des activités adaptées et variées, proposées en animation tout au long de la journée.

Ces temps passés hors du domicile contribuent également à rompre l’isolement et permettent aux aidants :

- de se libérer du temps durant la journée,

- d'échanger avec les professionnels de l’accueil de jour, de ne pas rester seuls avec des questions et partager des inquiétudes,

- de pouvoir échanger avec d’autres familles vivant la même situation. 

L’EHPAD Madeleine des Garêts propose les accueils de jour du Lundi au Vendredi de 9h à 17h.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter :

Élodie Mommeja à l'accueil ou Carole Balussou l'animatrice au : 04.68.78.64.96

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Affichages : 310

Le roman graphique arrive à la Maison des mots

biblio1Depuis la réouverture, c'est un retour fluide mais continu des adhérents à la bibliothèque "La maison des mots".

Une nouveauté y attend les lecteurs : dès cette semaine, des romans graphiques vont pouvoir y être trouvés !

Un roman graphique, aussi appelé graphic novel, désigne généralement une bande dessinée longue, plutôt sérieuse et ambitieuse, destinée à un lectorat adulte, et publiée sous forme d'albums.

L'expression caractérise des œuvres antérieures qui n'étaient pas rattachées à la bande dessinée, le roman graphique se propose comme une manière de réinterpréter des œuvres littéraires ou cinématographiques et permet de découvrir ces œuvres littéraires sous un autre format.

Ses caractéristiques sont les suivantes : un texte illustré, un graphisme soigné et souvent en noir et blanc ... On peut lire l’œuvre à la fois avec le texte, mais les images sont tout aussi parlantes pour la compréhension de l’histoire. Sans texte, on se situerait plutôt dans l’album, sans le graphisme, on serait dans le récit littéraire : ce sont les deux rassemblés qui forment le roman graphique.

A la bibliothèque "La maison des mots", Christelle leur a réservé une place à part dans le rayon BD, les adhérents vont y découvrir entre autres :biblio2

 - Simone Veil l'Immortelle : Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille...

- Le premier homme : Jacques Ferrandez poursuit l'adaptation en bande dessinée de l'œuvre d'Albert Camus. Il reprend le roman inachevé « le premier homme », un texte où Camus développe l'histoire de sa vie et de ses souvenirs.

- La Princesse de Clèves : l'adaptation en BD d'un trésor de la littérature française et d'une héroïne au féminisme aussi discret que déterminé...  

- Au revoir Là-haut : Roman de Pierre Lemaitre qui a reçu plusieurs prix littéraires la même année, dont le prix Goncourt. Un récit sous tension et une mise en images de haut vol pour retracer la vie de deux anciens poilus au sortir de la guerre...

Maus d'Art Spiegelman : Le père de l'auteur, Vladek, juif polonais, rescapé d'Auschwitz, raconte sa vie de 1930 à 1944, date de sa déportation. Récit rapporté sous la forme d'une bande dessinée dont les personnages ont une tête d'animal...

- L'arabe du futur 1 : Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad, l'histoire vraie d'un enfant dans cette Lybie là...biblio7

- Les cahiers de Guerre de Louis Barthas : Tonnelier originaire de Peyriac-Minervois, Louis Barthas a 35 ans quand il est catapulté dans la folie de la Grande Guerre en 1914. Socialiste, pacifiste, il se rend compte très tôt qu’il vivait un événement capital dont il fallait conserver une trace écrite...

Pour n'en citer que quelques-uns.... A découvrir très vite !

 

Affichages : 401

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 7 DÉCEMBRE 2020

IMG 9001Début de la séance : 19 H 30 - Salle des congrès

ORDRE DU JOUR :

FONCTIONNEMENT DU CONSEIL MUNICIPAL

1. Approbation du procès-verbal de la séance du 8 octobre 2020

Point présenté par Monsieur le Maire

2. Approbation du règlement intérieur du Conseil municipal de la ville de Trèbes

Projet de délibération présenté par Madame Nathalie Billeci

3. Adhésion au dispositif « @CTES » en vue de la dématérialisation des documents soumis au contrôle de légalité ou au contrôle budgétaire

Projet de délibération présenté par Madame Laetitia Laroche

 

RESSOURCES HUMAINES

4. Actualisation du tableau des effectifs

Projet de délibération présenté par Monsieur Didier Carbonnel

5. Modification de la délibération du 24 octobre 2016 mettant en place le RIFSEEP

Projet de délibération présenté par Monsieur Didier Carbonnel

6. Adhésion au contrat-groupe d’assurance statutaire du centre de gestion de la fonction publique territoriale de l’Aude

Projet de délibération présenté par Monsieur Francis De Prado

7. Approbation d’une convention de partenariat avec le CIAS Carcassonne Agglo Solidarité pour la mise à disposition d’un agent au profit de la crèche

Projet de délibération présenté par Madame Jeannine Garino

 

FINANCES PUBLIQUES

8. Approbation d’un partenariat avec Carcassonne Agglo pour la création d’un fonds territorial de soutien aux entreprises dans le cadre de la crise sanitaire

Projet de délibération présenté par Monsieur le Maire

 

URBANISME

9. Refus du transfert à Carcassonne Agglo de la compétence en matière de plan local d’urbanisme

Projet de délibération présenté par Monsieur le Maire

 

PATRIMOINE

10. Adhésion à la Fondation du Patrimoine pour l’année 2021

Projet de délibération présenté par Monsieur Bernard Castans

 

PROPRIÉTÉS PUBLIQUES

11. Déclassement anticipé de la salle Pierre-Paul Riquet et de ses accessoires

Projet de délibération présenté par Monsieur Jacques Sentenac

12. Cession à la société Bayer de la salle Pierre-Paul Riquet et de ses accessoires

Projet de délibération présenté par Monsieur Jacques Sentenac

13. Déclassement et cession à la société Bayer de la parcelle n° AR 96
Projet de délibération présenté par Monsieur Jacques Sentenac

14. Acquisition de l’immeuble sis au 37 avenue Pasteur

Projet de délibération présenté par Monsieur Jean-Pierre Lasgouzes

15. Acquisition d’un ensemble immobilier sis au 2 chemin de la Chaussée et au 2 place de la République

Projet de délibération présenté par Monsieur Jacques Sentenac

16. Acquisition d’une parcelle en vue de la création de jardins familiaux

 Projet de délibération présenté par Monsieur Marc Maynard

17. Lancement des démarches en vue de l’acquisition des parcelles BL 91, 92, 93 et 103

Projet de délibération présenté par Monsieur Stéphane Sanchez

 

VIE ASSOCIATIVE

18. Attribution de subventions complémentaires aux associations de la commune

Projet de délibération présenté par Monsieur Jean-Marc Lafon

19. Demande de rétrocession d’une subvention versée à l’association ASC Cyclisme

Projet de délibération présenté par Monsieur Jean-Marc Lafon

 

INFORMATIONS ET QUESTIONS

20. Informations sur les actes signés par Monsieur le Maire dans le cadre de sa délégation

Informations présentées par Mme Maryse Saint-André

21. Questions diverses

Affichages : 334

L'arbre de la Laïcité planté au Collège Gaston Bonheur

laicite3En présence du maire de la Ville, Eric Ménassi et de la présidente de la LDH (Ligue des Droits de l'Homme de l'Aude) Sarah El Kahaz, ce mercredi 3 décembre, journée consacrée à la formation des délégués, l'arbre de la laïcité a été planté dans la cour du Collège Gaston Bonheur.

"L'École transmet les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité et instruit les enfants à devenir des citoyens libres et responsables, capables de penser par eux-mêmes."

Suite à l'hommage rendu à Samuel Paty, il y a un mois; c'est dans le cadre du Conseil de Vie Collégienne (CVC) que les collégiens ont travaillé sur la laïcié.

Après avoir prononcé quelques mots, Corina Santamagggio, la principale accompagnée de son adjointe, des éco délégués, des élèves élus, la CPE et de l'équipe de Vie scolaire qui se sont s'engagés pour promouvoir les valeurs de la république, invitait les officiels à se saisir d'une pelle et de mettre en terre l'arbre de la laicité sous les applaudissements des divers élèves réunis autour de cette sympathique manifestation.  .

 

 

Affichages : 461

Le carton des boites à chaussures garnies comme cadeau de Noël pour les plus démunis

AIGUILLE1Une boîte à cadeau distribuée aux adultes lors des maraudes aux plus démunis... Anaïs Combes, professeur des écoles à l'école primaire de l'Aiguille et une autre maîtresse narbonnaise ont eu un coup de cœur pour cette initiative !

Le directeur du primaire, Rémi Diran a validé l'idée de "la boîte à chaussures" et tous les élèves de l'école ont eu pour mission de remplir le plus grand nombre de boîtes cadeaux !

Des boîtes qui devaient être remplies d'objets chauds : (gants, bonnets, chaussettes, écharpes), d'un divertissement : (jeu de cartes, livres, magazines), d'un produit d'hygiène ou de beauté neuf, d'un mot doux et d'un dessin...

Quinze jours plus tard, ce mardi matin, les boîtes s'amoncelaient dans une salle de l'école ! Chaque classe avait apporté sa contribution : trier les boîtes, classer les dons, mettre ceux pour les hommes séparés de ceux pour les femmes, découper le papier cadeau et faire le paquet y écrire "Homme ou femme", certains même collaient des petites étoiles dorées pour faire plus "fête"... Ce soir Anaïs entassera dans sa voiture une cinquantaine de boîtes de Noël qui vont mettre un peu de baume au cœur à ceux qui vont passer Noël dans la rue !

Comme le soulignait, leurs enseignants, les enfants ont compris ce que voulait dire, malheureusement, SDF, le fait de penser aux autres et non à soi-même les a interpelé et chacun a joué le jeu en apportant son cadeau... Petite anecdote, il y a eu plus de dentifrices que de brosses à dents... les instituteurs ont remédié à ce manque !

Les petits écoliers de l'Aiguille ont de quoi être fiers, ils ont constitué un maximum de boîtes en participant à un joli projet solidaire.

 


Les petits écoliers de l'Aiguille ont de quoi être fiers, ils ont constitué un maximum de boîtes en participant à un joli projet solidaire.



 

Affichages : 475

Fêtes de fin d'année : Trèbes s’habillera de bleu !

noel 2020La situation sanitaire n’empêchera pas la Ville de fêter Noël et les Fêtes de fin d’année. Au terme d’une année difficile à bien des égards, les illuminations et les décorations de ce Noël 2020 viendront à n’en pas douter illuminer les yeux et les cœurs des plus petits et des plus grands.

Dès ce lundi 30 novembre, Laetitia Laroche, l'adjointe en charge des festivités rejoignait les équipes techniques sur le terrain, qui entreprenaient l'installation des décorations ! A leurs côtés, deux autres élus, Marc Maynard et Stéphane Sanchez donnaient le top départ de cette mise en place !

Pour la première fois l’année dernière, le parvis de l’hôtel de ville avait accueilli la féérie de Noël. Cette année encore, le cœur de ville devrait scintiller de mille feux. Les entrées de Ville et ses quatre ronds-points vont se parer de bleu, de bien jolies illuminations vont compléter ces tableaux féériques. Le clocher de l'Église Saint-Étienne, selon la tradition annoncera la nouvelle année 2021 et illuminera le ciel Trébéen pour les Fêtes.

C’est vendredi soir, sauf contretemps météorologique, à la tombée de la nuit, que Trèbes s’habillera de bleu !
 

Affichages : 356

"La maison des mots" vous donne rendez-vous lundi 30 novembre !

BPCLa réouverture de la bibliothèque "La maison des mots" aura lieu dès le lundi 30 novembre aux horaires habituels. 

À compter de cette date, vous pourrez à nouveau vous rendre librement dans l'établissement, accéder aux rayonnages et faire votre choix parmi les collections mises à disposition.  

Toutefois, au regard de la spécificité de ce service public, qui suppose la manipulation d'ouvrages par un grand nombre de mains et donc un risque accru de transmission du coronavirus, cette réouverture implique toujours certaines mesures de sécurité:

- tous les usagers de 11 ans et plus devront obligatoirement porter un masque lors de leur venue et de leur déplacement au sein de l'établissement;

- les enfants de moins de 11 ans devront être accompagnés de leur représentant légal;

- les usagers devront, avant de se rendre dans les rayonnages, se laver les mains avec un gel mis à disposition à l'entrée de la bibliothèque;

- le poste informatique devra être nettoyé avec le matériel fourni après chaque utilisation. 

Christelle a mis à profit cette nouvelle fermeture obligatoire au public pour sélectionner de nouvelles collections... dès lundi les adhérents pourront donc découvrir de belles surprises...

Horaires d'ouverture  :

Du lundi au jeudi : 9h à 12h - 14h à 18h.
Vendredi : 9h à 12h - 13h à 16h.
Samedi 9h à 12h.

Contact : 04 68 78 51 33.

Tous les renseignements sur www.ville-trebes.com

 
Affichages : 448

Vente de leur calendrier : les pompiers sur tous les fronts !

126519265 3416853755077500 7750857345694217982 nDimanche dernier, nombreux ont été ceux qui sont venus soutenir l'Amicale des Sapeurs pompiers de Trèbes en achetant le calendrier 2021.

Faute de pouvoir effectuer leur traditionnelle tournée auprès des habitants, les hommes du feu, en plus de leur présence à Trèbes sur le marché dominical de 8h à 12h, seront présents dès dimanche 29/11 jusqu'au dimanche 27/12 de 9h à 12h, et samedi 05/12 au samedi 26/12 dans les deux grandes surfaces de notre Ville : Super U et Intermarché. 

Ce même calendrier va être mis en dépôt dans les mairies des secteurs concernés par le Centre de Secours trébéen.
Ainsi dès lundi soir 30 novembre, de Bouilhonnac à Rustiques en passant par Montirat, Pradelles, Fontiers d'Aude et Monze, chaque administré pourra se rendre en mairie pour faire son don !

De plus, sur Trèbes, une permanence sera assurée le lundi 30 novembre et le mercredi 02 décembre de 9h à 12h au CCAS de la Ville (Nid trébéen).

L'Amicale vous remercie toutes et tous !

Affichages : 204

PROGRAMME D’AMÉNAGEMENT URBAIN : 2ÈME TRANCHE

127036815 3422754131154129 8935624945221980245 nRéhabilitation du vieux village : place à l’Église !

C’est une nouvelle étape qui vient de démarrer pour la réhabilitation du centre ancien de Trèbes et des berges du canal du Midi, initiée en 2016.

Après la rue du 11 novembre, la place du Marché et l’avenue Pierre Curie, c’est désormais au tour de la rue du 14 juillet et de la place de l’Église de connaître leur cure de jouvence, conformément à l’objectif affiché dès l’origine par le maire Éric Ménassi : "doter notre ville d’une colonne vertébrale reliant ses deux joyaux patrimoniaux, le canal du Midi et l’Église Saint-Étienne, pour que les touristes d’abord attirés par le canal soient naturellement conduits jusque dans le cœur de notre centre ancien, qui a aussi des choses à dire".127131292 3422757897820419 2497945318883234425 n

Très largement financés par l’État, la Région et le Département, les travaux qui viennent de démarrer consistent, pour l’heure, en une simple reprise des réseaux souterrains. "Le pavage aura lieu plus tard, explique Jacques Sentenac, adjoint en charge de l’urbanisme, car nous allons d’abord traiter le cas des maisons en ruine qui ceinturent l’Église".
Ces maisons, dont est propriétaire la mairie, devaient initialement être cédées à Alogea qui devait les réhabiliter pour en faire des logements dédiés à des personnes âgées, soucieuses de se rapprocher du centre-ville. "En raison d’un équilibre financier impossible à trouver, ce projet ne pourra pas se réaliser, précise Jacques Sentenac. Nous avons donc repris les discussions avec l’Architecte des Bâtiments de France, qui a ouvert la porte à une démolition pourvu que nous préservions le caractère patrimonial du secteur, ainsi que la présence de hauts volumes, ce qui suppose par exemple la présence de plantations ou de mobiliers d’ombrage légers, mais qui interdit en revanche la création de parkings.

126989826 3422754141154128 6328549181296741342 nL’essentiel est de valoriser visuellement le chevet de l’Église et d’offrir, depuis la place du marché, une magnifique perspective". Un principe que ne reniera pas Bernard Castans, conseiller municipal, chargé par le maire de s’occuper du monument et qui a déjà pris contact pour cela avec l’architecte Caroline Serra, basée à Carcassonne : "Les infiltrations d’eau de pluie dans l’Église commencent à devenir aussi célèbres que ses corbeaux, regrette Bernard Castans. La charpente est en bon état, mais il faut agir dès maintenant pour éviter que la situation ne se dégrade. Entretenir nos monuments, c’est entretenir notre histoire ! Nous allons solliciter un diagnostic complet du bâtiment et, avec l’aide de la Fondation du Patrimoine, nous mènerons des travaux pour que notre "Église reparte pour sept cents ans de plus ! ".

Cela dit, et c’est Jacques Sentenac qui le précise, la préoccupation de la ville pour son centre ancien dépasse le seul sujet de l’Église : "Nous sommes actuellement en lien avec un architecte au sujet de la "Maison Bousquet", à l’entrée du vieux village, pour en réhabiliter au moins le rez-de-chaussée et le rendre propre à accueillir une activité touristique ; de même nous sommes en pourparlers étroits avec l’État et avec VNF pour la maison des Gardes, pour enfin trouver une solution, l’idéal étant qu’un porteur de projet privé investisse ce lieu chargé d’histoire et particulièrement bien situé, tout au bord de l’eau.

Enfin, nous travaillons en ce moment même avec l’Agglo et avec l’Etablissement Public Foncier pour mener une étude sur l’habitat dans le centre ancien et lancer la chasse aux marchands de sommeil, qui logent des familles entières dans des logements inadaptés, parfois même insalubres. Toutes les solutions seront mises sur la table, de l’aide à la rénovation pour les propriétaires de bonne foi jusqu’à des dispositifs beaucoup plus sévères pour les autres, comme la confiscation des immeubles".

Une politique de long terme, donc, mais qui a déjà débuté par la préemption d’un certain nombre de maisons en cœur de ville, et notamment sur la place du Marché. Et Éric Ménassi de constater que "avec l’arrivée sur l’avenue Pasteur d’une nouvelle fleuriste et d’un nouveau fromager, nous voyons bien que le commerce de centre-ville est loin d’être amorphe à Trèbes. Ce sera sans doute un peu plus compliqué pour le centre ancien, mais parvenir à réinstaller un commerce sur la place du Marché serait le plus beau signe de sa renaissance".

Affichages : 609

Visite de chantier sur la future zone d’activité économique de Béragne :

em1La ZAC de Béragne (Zone d’Aménagement Concerté) prend forme ! Les représentants de l’État, de la Région et du Département ont pu le constater ce vendredi 20 novembre 2020. L'aménagement de la zone, située entre les communes de Carcassonne et de Trèbes est lancée, la commercialisation ouverte et la première livraison prévue pour la fin de l’été 2021. Les travaux, tous réalisés par des entreprises locales, ont débuté par l’accès au rond-point de la Chambre d’Agriculture sur la RD 6113.

Le chantier se déroulera en deux tranches : la première consiste à viabiliser une douzaine d’hectares, dont la voie d’accès principale côté Ouest de la ZAC et une deuxième sur le Secteur Est, avec un complément de 20 hectares de terrains commercialisables.
 
Dès 2014, Régis Banquet, le Président de Carcassonne Agglo, avait fait du projet de Béragne une de ses priorités. Et tout naturellement, il ne boudait pas son plaisir de voir enfin cette zone économique sortir de terre. 
em3
"Une zone axée sur le développement économique mais qui prendra en compte les enjeux de la transition énergétique et écologique" selon ses propres termes.
 
Eric Ménassi, le Maire de Trèbes, partageait la satisfaction du Président Banquet :  
"Voir démarrer les travaux d'aménagement de la zone de Béragne, dont on parle depuis des dizaines d'années, est une vraie satisfaction pour moi et j’en suis persuadé, pour tous les Trébéens. Je remercie sincèrement Carole Delga et Régis Banquet pour leur mobilisation sans faille, malgré un contexte sanitaire difficile. C'était un enjeu économique majeur pour notre territoire. D’autre part, c’est aussi une nouvelle fois la preuve que l’État, la Région, le Département, l’Agglo et la ville que je représente, sont capables du meilleur lorsqu’ils s’unissent. Trèbes va enfin profiter de sa position géographique stratégique, à la fois au sein de l’agglomération carcassonnaise mais aussi au cœur de l’Occitanie et sur l’axe de l’A61, pour développer l’économie et surtout l’emploi sur tout son bassin de vie."