La téléconsultation pour les résidents des nids trébéens

Affichages : 348

16N6eKDsdtvBzZDvXHuWI1q b31OrfbdT3Uer d3zvh 2vRVqST3lMRK3thru2eCu0ENq78qrQFVdITTqpkaEF8vPWD DjA8zKYNMsOHohcPg AoC VOUxntfWtO0XSQapOMjIzJQhL6lA4amhodnMoOiLUUKzBE7z9EuzNhBhxHDR3ztzAy6PhAQ9bw5yR4clJGrFFaMq6 rChloé Danillon, vice-présidente du conseil départemental en charge de l'autonomie s'est rendue ce mardi après-midi au CCAS de Trèbes où elle a été accueillie par Jeannine Garino, adjointe au maire, vice-présidente du CCAS et par Jean-François Chaulet, le directeur.

Le Centre communal d'actions sociales de la Ville a répondu à un appel à projet porté par la conférence des financeurs, les caisses de retraites et le conseil départemental de l'Aude dans le cadre des actions de prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus et leurs financements.

Une tablette par résidence, ce sont donc deux tablettes qui vont donc être mises à disposition des nids trébéens par le CCAS.

Une première expérimentation de consultation médicale à distance soit avec les médecins trébéens qui veulent bien y participer soit avec d'autres praticiens après avoir pris un rendez-vous.
C'est donc le numérique qui vient apporter un service de médecine. 
Lors de la téléconsultation : le patient et le médecin échangent en direct via des technologies de l’information et de la communication.

Une autre solution qui est un plus pour la vie de la structure... Jeannine Garino se réjouissait de cette dotation pour la santé qui offre un outil supplémentaire pour aider médecins et résidents à être au plus près les uns des autres.

"Vouloir innover c'est chercher constamment à améliorer l'existant" Chloé Danillon se félicitait du choix trébéen tout en expliquant que d'autres structures avaient choisi des tablettes pour échanger avec les familles de leurs résidents ou encore des casques virtuels... l'occasion de rêver et de voyager tout en se protégeant !

En ces temps de crise sanitaire, la technologie est la bienvenue !