Régis Banquet dresse le bilan des actions menées par Carcassonne-Agglo sur notre commune

Affichages : 389

imageLe 15 Octobre 2018, ce sont 204 communes qui ont été reconnues en état de catastrophe naturelle.
Le territoire de Carcassonne-Agglo a été violemment frappé puisque 72 communes ont été touchées et plus particulièrement notre commune.
Ce 3 avril, lors d'une conférence de presse, Régis Banquet, président de Carcassonne-Agglo aux côtés du maire, Éric Ménassi, dressait le bilan des actions menées pour la Ville 

Le maire soulignait, tout d'abord, que l'ensemble des projets de la réhabilitation urbaine de notre Ville s'inscrivent dans une cohérence territoriale. "Entre difficulté et ambition, il faut rester pertinents".
L'agglo a été présente sur les réseaux enterrés (eau et assainissement Place de la République et réhabilitation urbaine) pour un coût avoisinant les 200 000 €uros.

Régis Banquet évoquait la création d’une cellule de crise pour apporter assistance et aide aux sinistrés.
"Six personnes ont perdu la vie, aujourd’hui la commune de Trèbes panse ses plaies difficilement." "Nous devons avoir une vision territoriale et une cohérence entre toutes les communes; le secteur rural doit se développer à la même vitesse que le secteur urbain...  l’Agglo intervient tant dans le domaine économique que social".

"Traiter au mieux tous les problèmes, rester auprès des maires, trouver des solutions, ce sont nos attributions", précisait le président de l’Agglo qui reconnaissait avec des compétences économiques et sociales à gérer.

Eau et assainissement, ce sont des travaux qui ne se voient pas !

"Suez, délégataire de Carcassonne Agglo, est intervenu dès le lendemain des inondations : les coûts des travaux de remise en route des équipements sont évalués à 250 000 €, la plus grande part étant sur la station d’épuration trébéenne, pour laquelle il a fallu remettre en état ou remplacer tous les équipements électromécaniques." 
"Environ 750 000 € de travaux sont en cours, ou à réaliser dans les semaines à venir, pour remettre en état définitif l’ensemble des équipements, notamment les deux postes de refoulement des eaux usées à reconstruire....

Le président faisait un rappel : "sur Trèbes, le prix de l’eau devrait baisser de près de 30 centimes... pour être en 2025 aux environs de 3,80/ 4€ du m3".

Hébergement et relogement : accompagner les familles au quotidien !
"Ce sont 32 dossiers de demande de fonds d’aide au relogement d’Urgence (FARU) qui ont été déposés en Préfecture pour la commune de Trèbes. 10 familles ont été relogées directement par Carcassonne Agglo dans les quinze premiers jours, dont 6 familles prises en charge par le FARU et quatre prises en charge par les assurances". 
"Quartiers, équipements publics... il faut réfléchir sur ce grand chantier qui est "que va-t-on faire demain ..."la réflexion doit être globale et tenir compte des contraintes imposées par l'État.

Pour conclure, Régis Banquet évoquait une dernier point : 
Mission expertise structure des bâtiments :
 "En partenariat avec l’État, le CAUE et l’ADIL, Carcassonne Agglo a mandaté un Bureau d’Études structures pour la réalisation d’expertises de bâtiments, à la demande des communes, afin d’identifier les mesures à prendre pour la sécurité publique.
L’État prend en charge son coût à hauteur de 100 %".