Science citoyenne au collège "Sauvages de ma rue"

Affichages : 144

B 2Ce mardi 2 avril, une nouvelle animation au Collège Gaston Bonheur, dans le cadre du dispositif "Planète collège", financé par le département, permettait aux élèves de l'Atelier scientifique d'acquérir une culture liée à l'environnement et au développement durable.
L'association "Herba Venti", du réseau GééAude,  intervenait donc, ce jour, sur le thème du "zéro phytosanitaire".

Les collégiens participaient au programme de science citoyenne mis en place par le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris intitulé " Sauvages de ma rue".
Le but était de faire l'inventaire des plantes dans une rue de Trèbes depuis que la ville est zéro phytosanitaire. 

Tout d'abord de 8h à 9h, en salle de classe, les collégiens ont visualisé un film pour acquérir des apports théoriques sur la botanique et le vocabulaire utilisé décrivant une plante... feuilles, tiges, fleurs,... observations, dessins et jeux pour se familiariser avec ces apports.
Explications et consignes pour suivre le protocole et réussir sa mission : reconnaitre les "sauvages de ma rue" étaient ainsi fournies aux élèves des classes de 6è et 5è... avant de passer à la pratique sur le terrain
Ensuite, à pied, ils ont rejoint : l'Impasse de Vienne situé tout près de leur Collège à côté du Centre de Secours qui était parfait pour cette observation de la flore urbaine.
Il ne restait plus qu'à faire l'inventaire des plantes de la rue !

Munis de loupes, livres et documents accompagnés par Sylvie Truillet, leur professeur de SVT et Laurie Beaufils de l'Association "Herba Venti", ils découvraient entre autre l'ancêtre du géranium : l'Érodium !H

Fin de matinée, après l'identification des plantes, en salle informatique, il ne leur restait plus qu'à saisir la liste des espèces poussant dans la rue de Trèbes sur le site internet du Muséum d' Histoire Naturelle : www.sauvagesdemarue.fr.
Des données qui seront ensuite utilisées par des chercheurs et permettront d’avancer sur la connaissance de la répartition des espèces en ville et d'assurer un suivi de la qualité et de l'évolution de la biodiversité.

En participant à ce projet "Sauvages de ma rue", les Collégiens ont pu reconnaître les espèces végétales qui poussent dans leur environnement immédiat, les plantes qu’ils croisent quotidiennement dans leurs rues, autour des pieds d’arbres, sur les trottoirs, dans les pelouses…
Une matinée bien enrichissante !