Le zéro phyto expliqué aux collégiens

Affichages : 243

C1Autour de Sylvie Truillet, professeur de SVT au Collège Gaston Bonheur, et de ses quatre vingt élèves se tenait l'équipe de l'Association des Petits Débrouillards, ce mardi.

Dans le cadre de son atelier scientifique, sur le thème de l'agriculture biologique cette année, le professeur voulait sensibiliser trois classes.
Deux classes de 5è et 1 de 6è planchaient donc sur le zéro phytosanitaire.

Deux interventions de deux heures pour ce projet mis en place par l'Association des Petits Débrouillards et financé par Covaldem 11.
Un premier atelier sur :
- les produits sanitaires raisonnés,
- l'observation au microscope de la microfaune du sol : sol issu de la foret présentant une grande biodiversité et sol d'un champ cultivé, traité aux pesticides faisant ressortir beaucoup d'acariens !
- les colorants dans les plantes et plus concrètement leur action sur les vaisseaux : la sève de la plante. Résultat : les pesticides montent dans la plante et ses feuilles.

Les deuxième atelier proposait un défi : savoir quelle pomme acheter pour la faire manger aux élèves au prochain repas à la cantine !

Pour ce faire, les collégiens ont parcouru cinq stands évoquant : 

- l'aspect des pommes : une était bio, l'autre issue de l'agriculture raisonnée et la troisième de l'agriculture conventionnelle,
- les étiquettes prix,
- croquer dans les morceaux de pommes pour les goûter,
- constater les réactions avec de l'eau issue d'une marre située à côté des pommiers : un test pour voir s'il y a présence de pesticides,
- vérifier la présence ou non de produits chimiques dans les urines de consommateurs de pommes ( test effectué avec du jus de pomme !)