Même sous la canicule, la fête fut belle !

Affichages : 418

05 août 2018 21h36m48s H7A0995"Que fa caout..." "Qu'il fait chaud" ce sont les trois mots qui ont été les plus prononcés au cours de ce week-end !

Vendredi, le marché nocturne a débuté alors qu'à certains endroits, le goudron fondait... les exposants ont bravé le thermomètre et les clients aussi !

Au fil de la soirée, on a perdu... un dégré, le long de la Promenade du Canal ! Après l'inauguration officielle de la Quatrième édition de Tresbès é Festad'Oc, le top départ d’un week-end festif et occitan était donné !

La Banda l'En Train narbonnais assurait l'animation et le feu d'artifice "Plein feux sur le Canal" clôturait ce vendredi en beauté.

Le samedi matin, de nombreux stands accueillaient les visiteurs autour des Arènes (Espace Loisirs René Coll), les valeureux villedubertois abandonnaient leur planchot aux mains des vaillants trébéens vainqueurs des jeux intervillages et le Petit Train trébéen reprenait son circuit dans la Ville.

En tout début d'après-midi, le premier spectacle équestre se produisait dans les Arènes, dommage, c'était beau mais qu"il faisait chaud !

En milieu d'après-midi, les courses landaises ont attiré plus de spectateurs assis du côté le plus protégé du soleil... Au dehors, les lanceurs de drapeaux italiens dévoilait un magnifique spectale qui en mettait plein les yeux.

A 21 heures, c'est un public nombreux qui voyageait de Camargue en Andalousie avant de déambuler devant les stands des artisants et producteurs...il faisait meilleur et les clients ont pris le temps de découvrir tout ce qui leur était proposé 

Le dimanche matin, l'air paraissait plus léger et beaucoup sont venus écouter, l'Orgue de Barbarie de Marcel, les Fifrelets et les Boudèges....les jeux aquatiques reprenaient sur le Lac, sous l'oeil vigilant des maîtres nageurs, la Ferme de Chun ravissait les petits tout comme le Manège à vélo.

Le pôle artisanal était des plus instructif, René créait ses cordes à l'ancienne, René vantait son barbecue vertical, Jean-Luc expliqait avec quels bois, il travaillait, Jérôme moulait ses croix occitanes et Anna et son fils montaient leur muret en pierres sèches.

Ensuite, Chistian Almerge mettait le feu à son public et la pièce de théâtre jouée, dans le coin le plus ombragé, captivait son auditoire.

Le camp médiéval n'a pas été avare d'animations avant de produire son tournoi de chevalerie et les italiens repartaient vers leur Toscane !

Puis, l'heure tant attendue avançant à grands pas, les fans de Nadau ont envahi les lieux, ils ont pris des forces chez les traiteurs qui proposaient tous des menus bien alléchants et munis de leur bouteille d'eau, ils ont pris place dans des Arènes remplies !

L'ancien professeur de mathématiques s'emparait de la scène ...quand on sait que Christian Almerge était  professeur de sciences économiques et sociales, on se dit que les sciences mènent parfois à la chanson !

Un spectacle bilingue de 2 heures : humour, impertinence, tendresse, poésie...un régal, personne n'a vu le temps passer !.

Merc à tous, public, spectateurs, artistes et autres participants... surtout, n'oubliez pas : A l’an que ven !

 

  "

'Encantada" ce fût un moment exceptionnel, inoubliable