Affichages : 208

Commémoration des attentats du 23 mars 2018

IMG 2145Ce samedi 23 mars, à 11 heures, se déroulera sur le parvis de la Mairie, une cérémonie à la mémoire des victimes des attentats en présence de Monsieur Édouard Philippe, Premier Ministre accompagné de Madame Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

A cette occasion, un hommage sera rendu au Colonel Arnaud Beltrame, à Jean Mazières, Christian Medvès et Hervé Sosna.
Des stèles seront dévoilées et la Place de la République sera ensuite inaugurée.

Ceux qui voudront assister à cette cérémonie pourront prendre place autour de la Mairie, côté Avenue Pasteur.

Affichages : 147

Samedi 23 mars : Circulation et stationnement réglementés

doc01718020190321165220 001En raison de la commémoration des attentats du 23 mars 2018, la circulation et le stationnement des véhicules seront momentanément réglementés Avenue Pasteur (en partie), Pourtour de la Mairie et Chemin de la Chaussée afin d'assurer la sécurité publique.

- Le samedi 23 mars de 9h00 jusqu'à la levée du dispositif (environ 14h00), la circulation sera interdite :
 . Avenue Pasteur du Pont d'Aude au Pont du Canal du Midi,
  . Pourtour de la mairie,
 . Chemin de la Chaussée,
 Sauf pour les véhicules autorisés par le service de sécurité et les véhicules de secours.

Durant le dispositif, deux déviations seront mises en place :
- Pour les véhicules circulant au Nord deTrèbes : ils seront déviés Route de Villalier ou Marseillette.
- Pour les véhicules circulant au sud de Trèbes : ils seront déviés Chemin de la Lande.

Du vendredi 22 mars à compter de 20h00 au samedi 23 mars 2019 jusqu'à la levée du dispositif (environ 14h00), le stationnement des véhicules sera interdit :
- Avenue Pasteur du Pont d'Aude au Pont du Canal du Midi,
- Parking des Fargues,
- Pourtour de la Mairie, 
- Chemin de la Chaussée ainsi que le Parking menant à la MAF. 
Sauf pour les véhicules autorisés par le service de sécurité et les véhicules de secours.
  

 

 

Affichages : 56

Le zéro phyto expliqué aux collégiens

C1Autour de Sylvie Truillet, professeur de SVT au Collège Gaston Bonheur, et de ses quatre vingt élèves se tenait l'équipe de l'Association des Petits Débrouillards, ce mardi.

Dans le cadre de son atelier scientifique, sur le thème de l'agriculture biologique cette année, le professeur voulait sensibiliser trois classes.
Deux classes de 5è et 1 de 6è planchaient donc sur le zéro phytosanitaire.

Deux interventions de deux heures pour ce projet mis en place par l'Association des Petits Débrouillards et financé par Covaldem 11.
Un premier atelier sur :
- les produits sanitaires raisonnés,
- l'observation au microscope de la microfaune du sol : sol issu de la foret présentant une grande biodiversité et sol d'un champ cultivé, traité aux pesticides faisant ressortir beaucoup d'acariens !
- les colorants dans les plantes et plus concrètement leur action sur les vaisseaux : la sève de la plante. Résultat : les pesticides montent dans la plante et ses feuilles.

Les deuxième atelier proposait un défi : savoir quelle pomme acheter pour la faire manger aux élèves au prochain repas à la cantine !

Pour ce faire, les collégiens ont parcouru cinq stands évoquant : 

- l'aspect des pommes : une était bio, l'autre issue de l'agriculture raisonnée et la troisième de l'agriculture conventionnelle,
- les étiquettes prix,
- croquer dans les morceaux de pommes pour les goûter,
- constater les réactions avec de l'eau issue d'une marre située à côté des pommiers : un test pour voir s'il y a présence de pesticides,
- vérifier la présence ou non de produits chimiques dans les urines de consommateurs de pommes ( test effectué avec du jus de pomme !)

 

Affichages : 94

19 mars 2019 : Journée du Souvenir et deux remises de la Croix du Combattant

mars10Ce 19 mars est synonyme de la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des Combats en Tunisie et au Maroc.
"C'est la promesse d'un retour dans leurs foyers pour des milliers de soldats français...Près de deux millions d'appelés et de rappelés ont servi en Afrique du Nord pendant 18, 28 ou 30 mois... ils venaient de toutes les strates de la société française.
Au soulagement des uns fait écho la détresse des autres... La violence se transforme mais frappe encore, des drames se nouent et des représailles éclatent......
La déchirure se concrétise pour des familles entières qui quittent leur terre natale.
Ces événements ont profondément bouleversé notre pays et notre société. Nous en sommes les héritiers aujourd'hui.... il faut continuer inlassablement à témoigner,  à expliquer et à faire savoir...." tel était le message de la Secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.
C'est au Jardin du Souvenir que se sont réunis pour l'occasion autour du Maire Éric Ménassi, porte-drapeaux et autorités. Fnaca, Souvenir Français, et la région représentée par 
Sophie Calmon-Courrière.
Cette cérémonie trébéenne était l'occasion pour la FNACA et son président, Jean Guillet, de mettre à l'honneur deux participants de cette guerre d'Algérie, Le Maréchal des Logis, Michel Sanchez et le 1ère Classe, Jean-Marie Pitié.
Un vin d'honneur terminait cette manifestation à laquelle avait pris part des militaires de la 5è Compagnie du 3è RPIMA, compagnie parrainée par notre Ville.
Affichages : 141

Campagne anti-pigeons dans le village

fauconDébut février, Jean Iglésias, conseiller municipal, a pris contact avec une fauconnerie pour mettre au point un programme afin de lutter de manière efficace et écologique contre les pigeons.

En effet, le centre du village est particulièrement envahi par ces oiseaux devenus aujourd'hui indésirables.
Leurs nuisances ne sont ignorées de personne : les pigeons sont en effet porteurs de maladies transmissibles à l’homme.
Un autre grief contre ces oiseaux est la dégradation des maisons ou des toits par leurs déjections. 

A Trèbes, la société de fauconnerie a particulièrement été impressionnée par le nombre de volatiles, un nombre supérieur à celui qu'ils ont l'habitude de rencontrer.
La première campagne mise en place a été celle de la capture dans le village. Entre 100 et 200 pigeons par semaine ont été prélevés.
Aujourd'hui, ce sont près de 2000 pigeons qui ont été capturés.
En ce mois de mars, les fauconniers sont venus accompagnés d'Hermione, jeune faucon qui doit effaroucher les pigeons et non les tuer !
Équipée de télémétrie, du haut du toit de l’église et d'autres habitations, le faucon est parti à l'assaut des volatiles pour les effrayer. Son seul objectif est de forcer tout ce petit monde à migrer puisqu'en survolant la zone concernée, le faucon fait peur aux espèces indésirables et les incite à s’installer ailleurs. 

Au total ce sont deux rapaces "effaroucheurs" qui interviendront, sous la surveillance d’un couple de fauconnier professionnel à plusieurs reprises échelonnées sur les mois à venir.

En parallèle, il est bien sûr interdit de nourrir les pigeons, il faut faire en sorte d'empêcher les nichoirs sauvages en recommandant aux propriétaires des habitations abandonnées de fermer tout accès aux greniers ou autre caves et de reprendre le rebouchage de tous les passages visibles.

 

Affichages : 47

Place au rallye calcul@TICE

DSC 3371 CopierDepuis plusieurs années maintenant, les rallyes calcul@TICE ont lieu du mois de mars au mois de juin.
Au collège Gaston Bonheur, c'est lors de la semaine des mathématiques du 11 au 17 mars que les épreuves se sont déroulées.
Les élèves de 6è A et 6è C et les CM2 des Floralies se sont donc retrouvés deux par deux devant les ordinateurs, sans papier ni crayon seuls des échanges oraux étant autorisés pour être le plus performant possible.
Une série d’épreuves (de 6 à 13 exercices suivant les niveaux) à effectuer directement en ligne, par binôme, les attendait !
Chaque rallye proposait des situations variées de calcul entre 40 et 45 minutes de travailpar binôme environ 3 minutes pour chacun des exercices.
Deux priorités :DSC 3373 Copier
- la première :soutenir la place du calcul mental dans le parcours des apprentissages mathématiques en donnant une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques,
- la deuxième : favoriser la liaison école/collège en formant des doubles mixtes : un écolier/un collégien.

En conclusion : aucune récompense, aucun enjeu... autre que le défi !

Affichages : 533

Remise de médailles et poste de la police municipale inauguré

16032019 JH7A0762C'est dans un tout nouveau poste de police que les trébéens seront désormais accueillis en cas de nécessité.
Samedi matin, trois séquences officielles se sont déroulées dans notre Commune, une première consistait en la remise de Médailles de la Sécurité Intérieure par Monsieur le Préfet de l'Aude, Alain Thirion à 11 militaires, 3 pompiers et 9 agents de la Police municipale de notre Ville.
Une émotion bien palpable régnait dans la Salle des Congrès ou autorités et acteurs impliqués lors des attentats étaient réunis, pratiquement un an après de ce terrible 23 mars 2018.
Éric Ménassi, Maire de Trèbes prenait en premier la parole suivi par Caroline Cathala, Conseillère départementale, Gisèle Jourda, Sénatrice de l'Aude puis du Préfet, Alain Thirion.
Le préfet qui rendait un hommage appuyé à ces hommes et femmes qui ont accompli leur mission en grands professionnels avant de leur remettre la Médaille de la Sécurité Intérieure.16032019 JH7A0797
Tous prenaient ensuite la direction à pied, du nouveau Poste de Police municipale pour y couper le ruban bleu, blanc rouge, officialisant ainsi sa mise en fonction.
Il ne restait plus, alors, à Karen Fauré, chef de la Police Municipale, d'entreprendre une visite guidée.
De retour à la Salle des congrès, une troisième séquence allait conclure cette matinée, la Sénatrice et le Maire de Trèbes remettant la médaille de la Ville, en présence toujours de Monsieur le Préfet de l'Aude à 10 pompiers et 27 gendarmes pour les remercier de leur comportement exemplaire lors des attentats de ce funeste 23 mars 2018.
Gérard Escande, gérant de l'entreprise de Pompes Funèbres ACF Escande recevait également la médaille de la Ville, d'abord à titre personnel puis pour tout son personnel.

 

 

 

Affichages : 48

Délicieuses au gout et excellentes pour la santé !

M1Il n'y a pas qu'en Belgique et dans le Nord de la France que les moules frites sont populaires ! Au nid trébéen, chaque mois de mars, elles s'invitent sur la table des résidents.

Jeannine Garino, adjointe en charge des seniors était aux côtés du Directeur des Nids, Jean-François Chaulet, tout comme Michel Sanchez, conseiller municipal pour partager ce bon repas !
Les dames de convivialité avaient joliment décoré les tables et après l'apéritif et l'assiette de charcuterie, place était faite aux moules frites !

Ces moules riches en protéines qui sont des véritables trésors de bienfaits puisqu' elles figurent parmi les aliments les plus riches en calcium, magnésium, fer, zinc et sélénium.... bref, les têtes aux cheveux grisonnants avaient doublement le droit de se régaler !

Affichages : 189

Armoires de commande d'éclairage public

armoireA la demande du Maire fin 2017, le SYADEN (Syndicat Audois d'Énergies & du Numérique) a réalisé une étude sur l'éclairage public de notre Ville. 
Son diagnostic établi, via un agenda classant les urgences, un état des travaux à réaliser a donc été mis en place.

Les armoires d'éclairage public sont apparues comme étant prioritaires.
Le temps que les fournisseurs pré-câblent toutes ces armoires, les travaux se sont échelonnés sur l'année 2018 avec un seul objectif final : mettre les 41 armoires électriques en conformité.

Aujourd'hui, toutes les armoires de commande d'éclairage public sont aux normes (une seule n'est pas concernée, celle des Arènes toujours en cours de remise en état post inondations). Dans certaines armoires, tout l'intérieur a été refait, dans une trentaine d'autres, c'est l'enveloppe complète.
Ces armoires sont toutes équipées d'horloges astronomiques. Grâce à cette harmonisation, la totalité des armoires s'allument et s'interrompent en même temps sur tous les quartiers de Trèbes. 
Situées dans les armoires électriques, ces horloges astronomiques sont programmées en fonction du lever et du coucher du soleil en suivant une programmation horaire hebdomadaire : une façon d'adapter la période de fonctionnement aux besoins et surtout de s'orienter vers des économies d'énergie.

L’éclairage public représente une source de dépenses de fonctionnement importante pour les collectivités locales. La puissance consommée pour éclairer les voies publiques et assurer la sécurité des usagers incarne une part très importante de la consommation électrique des communes. 
Optimiser le fonctionnement représente des sources de gains importants mais bien éclairer la ville est vital pour la sécurité de tous.

A présent, nous continuons avec l'éclairement du Chemin de la Chaussée, voie de contournement et parking, précise Robert Dengo, un des adjoints d'Alain Galy, Directeur des Services Techniques. 

Puis, en 2020, les luminaires les plus énergivores seront changés : de quoi réduire encore plus la facture énergétique.

 

Affichages : 287

Une trébéenne présente son nouveau roman au Salon du Livre à Paris

15941266 596724023851043 424015234128794833 nQuatre ans que Cinthya Georget vit à Trèbes. L'écriture et la lecture ont toujours fait partie de la vie de celle qui a pour pseudonyme Cya Heaven, et qui, depuis toute petite, écrivait déjà de courtes histoires et tenait un journal intime.
Suite à une épreuve difficile, Cya va faire naître un nouveau roman dans lequel, elle met tout son cœur : "The shadow of my Dream".

Vendredi, l'écrivain trébéen participera au Salon du Livre à Paris et ce jusqu'au 18 Mars.

Créé en 1981 par le Syndicat national de l'édition, le Salon du livre de Paris, devenu Livre Paris en 2016, est une manifestation consacrée au livre et à l'écrit. Organisée au Parc des expositions, Livre Paris accueille à la fois grands et petits éditeurs et représentants du métier du livre. Son originalité est d'être ouvert aux professionnels et au grand public.

Cynthia a envoyé son manuscrit aux Éditions Elixyria, cette maison d'éditions l'a sélectionné et publié.
Après sa participation au Salon du Livre à Mons en Belgique, c'est à Paris que "Cya" va rencontrer son public, faire sa connaissance et dédicacer son nouveau roman.

The shadow of my dream : "un rêve, une ombre, un homme... et Lucy trouve un sens à sa vie meurtrie et à sa douleur. Pourra-t-elle percer le mystère qui entoure Andrew cet inconnu qui a hanté un de ses rêves..." : une romance à fleur de peau, une romance à fleur de vie aux émotions rares.